Ecrivain
|
|
|
|
|
|
|
|

Éditions de La Différence, paru en mai 2017.

398 pages, 19 euros.

ISBN 9782729123192

Acheter à La Différence,

 
 

 

Tigrane l'Arménien

1914 : Bedros débarque de sa lointaine province afin de poursuivre ses études auprès de son oncle Missak, dans un des meilleurs lycées de Constantinople. Seul survivant de sa famille en 1918, il devient l’un des « vengeurs » de l’opération Némésis, montée par la Fédération révolutionnaire arménienne pour éliminer les principaux responsables du génocide arménien.


Deux générations plus tard, le commissaire européen Thierry Arevchadian et son frère Tigrane, officier des douanes françaises, tentent de récupérer des documents prouvant la préméditation et l’organisation centrale des massacres qui caractérisent un génocide… dont l’État turc continue à nier la réalité – des documents qu’a laissés derrière lui, après sa mort mystérieuse, le docteur Nedim, un des adjoints au chef de l’Organisation spéciale chargée de l’élimination des Arméniens de l’Empire ottoman.


Alors qu’une rencontre bouleverse la vie sentimentale de Tigrane, mari et père de famille épanoui, une balle manque de peu son frère lors d’un colloque du lobby de l’industrie chimique destiné à coordonner la riposte face à la mise en cause d’un pesticide accusé de nuire à la fécondité des abeilles… et à celle du genre humain.
Qui a tiré sur le commissaire européen ? Des écologistes passés à l’action violente comme le prétend le gouvernement ?
Mêlant le temps du génocide au nôtre, Olivier Delorme nous entraîne d’Istanbul à Tiflis, et de la Vienne des années 1920 à l’Athènes d’aujourd’hui meurtrie par la crise, dans une intrigue haletante où s’imbriquent roman historique et suspense d’un thriller au fil duquel la vie amoureuse de Tigrane connaît de profonds bouleversements.